L’impression grand format, l’impression d’un autre œil

gdformat

 

L’impression grand format est devenu un moyen incontournable pour les entreprises d’optimiser leurs visibilités auprès des clients. Mais faut-il encore qu’il soit bien conçu et que l’impression soit irréprochable. Que faut-il savoir sur ce procédé grande taille ? Les réponses.

 

Quels sont les avantages de l’impression grand format ?

 

L’impression grand format offre un tout une palette d’avantages pour les entreprises désireuses d’optimiser leurs visibilités auprès des acheteurs.

 

Sa rentabilité

 

Coté prix, cette méthode est plus confortable comparée aux autres types d’impression. En addition à cela, les principaux matériaux utilisés, à savoir le papier, le vinyle et la bâche, sont peu onéreux tout en garantissant des résultats de qualité. Tout cela fait de l’impression grand format, un moyen extrêmement rentable de se faire connaître. Le tarif va cependant dépendre de la taille du support, des couleurs ainsi que des motifs utilisés.

 

La qualité du résultat

 

L’impression grand format offre une excellente qualité de travail. En addition à cela, les encres utilisées pour les impressions grande taille résistent parfaitement aux UV ainsi qu’aux dégâts du temps et ce, peu importe le support utilisé. Par exemple, avec le vinyle, peut tenir jusqu’à trois même en étant constamment exposé au soleil, lui garantissant ainsi une grande rentabilité.

 

Quel type de supports  utiliser ?

 

Nous pouvons classer les différents supports pour les travaux d’impression grande taille en deux catégories : les matériaux souples et les matériaux rigides.

 

Les matériaux souples

 

Par matériaux souples, on entend généralement la bâche et les adhésifs. Ils jouissent d’une meilleure longévité comparés aux autocollants et aux sérigraphies. En ce qui est des bâches, les M1 ignifugées sont idéales pour les expositions ou les salons en extérieur puisque les micro-perforées réduisent les effets du vent. Seul bémol, les UV décolorent peu à peu les supports. Afin de régler ce problème, les imprimantes numériques disposent désormais d’un système de chauffage.

 

Les matériaux rigides

 

On compte plusieurs types de matériaux rigides. Les M1 résistent au feu et conviennent aux soucieux de l’écologie vu qu’ils sont totalement biodégradables et recyclables. Le plexiglass transparent peut très bien servir de support pour les impressions grande taille. C’est cependant l’aluminium qui  occupe la première place des matériaux rigides en termes de qualité et de longévité. Quant au carton, il a l’avantage d’être léger.

 

Quelles sont les techniques d’impression grand format ?

 

A l’instar des impressions moyen et petit format, l’impression grand format peut être réalisée de différentes façons. Il existe, plus précisément, trois manières de procéder.

 

L’offset

 

En moyenne ou en grande quantité, l’offset offre une très bonne qualité d’impression. Elle convient aux tirages de moyenne ou de grande quantité. La qualité reste également aux rendez-vous. Coté négatif, cette technique nécessite l’intervention de nombreuses personnes vu le nombre de machines par lesquelles il faut passer.

 

La sérigraphie

 

La sérigraphie est généralement utilisée pour les impressions de 6 couleurs au maximum. Résultat opaque ou intense, tout est possible avec ce système, toujours avec une longévité optimale. Pour la sérigraphie, est plus judicieux d’opter pour des couleurs foncées telles que le rouge, le noir ou le bleu sombre. Points négatifs : elle n’est rentable que pour les tirages en grande quantité.

 

Le numérique

 

Le numérique est la technique la plus utilisée pour les impressions grand format. Contrairement à la sérigraphie, cette technique n’est pas adaptée aux couleurs sombres et se penchent plus vers les couleurs claires telles que blanc. L’impression numérique a l’avantage d’être rapide tout en offrant une qualité exceptionnelle mais ne convient pas aux tirages en grande quantité.